Coupe de France

[COUPE DE FRANCE – 6ème tour] Direction le 7ème tour sans encombre pour les Palois !

Un dimanche après-midi, du monde dans la tribune du stade et sur la main courante, l’odeur des matchs « amateurs » qui doit bien rappeler des souvenirs aux joueurs qui évoluent en National…

Eh oui, c’était la Coupe de France au programme des Palois ce week-end, avec un (long) déplacement du côté de Feytiat, en Limousin (elle est grande la région Nouvelle-Aquitaine) !

whatsapp-image-2019-10-27-at-13-14-56

Il ne fallait pas faire de blague côté béarnais, entre l’envie, ou même presque l’obligation de remporter cette rencontre, tout en évitant les blessés et les cartons : contrat largement rempli par les hommes de Bruno Irles !

Ce dernier voulait se servir de ce match comme d’un laboratoire pour préparer déjà la venue de l’US Créteil ce vendredi devant les caméras de Canal+ Sport : il fallait donc jongler astucieusement entre les joueurs à faire jouer, ceux à faire souffler, les potentiels suspendus… Tout un programme !

whatsapp-image-2019-10-27-at-14-33-51

D’autant plus que l’opposition était corsée pour les Palois, avec une équipe, comme souvent, valeureuse et solidaire, qui voulait à tout prix retarder l’échéance du premier but encaissé.

Le 11 de départ était le suivant : Bertrand dans les buts, une défense avec Bury – Kamissoko – Diaby et Sadzoute, un milieu où on retrouvait Abdourahmane N’Diaye enfin revenu de sa grave blessure, accompagné de Quentin Daubin et Lucas Laplace-Palette, et une ligne d’attaque composée de Paul Maisonneuve, capitaine, Yankuba Jarju et Cheikh Sabaly.

whatsapp-image-2019-10-27-at-14-34-03

Une défense regroupée, de l’abnégation et beaucoup de courage empêchent donc les Jaunes et Bleus d’ouvrir le score, jusqu’à l’inspiration de Cheikh Sabaly, qui trouve un espace et accélère : il délivre un ballon dans la course de Lucas Laplace-Palette, qui finit par frapper dans un angle fermé après avoir fait mine de centrer, et cela fait 0-1 (44ème) !

Un grand ouf de soulagement vient donc parcourir les rangs palois, car le premier but est souvent synonyme de rencontre plus « facile » à gérer : Jarju vient corser l’addition en tout début de seconde période, après une belle percée dans la défense limougeaude (0-2, 50ème), avant qu’Idrissa Ba ne vienne aggraver le score sur penalty, après avoir lui-même subi la faute (0-3, 63ème).

whatsapp-image-2019-10-27-at-15-02-26

Si la réaction des locaux est plutôt timide, les Jaunes et Bleus gèrent la fin de rencontre, et Jarju vient clore la marque à la 75ème minute sur une passe décisive du capitaine du jour, Paul Maisonneuve (0-4, 75ème).

L’honneur manquera d’être sauvé en toute fin de match, après que Feytiat a touché le montant d’un Bertrand plutôt tranquille pendant la rencontre : score final 0-4, et l’impression d’un contrat rempli et la satisfaction d’une part de rejoindre le 7ème tour, mais aussi de ne compter aucun blessé ou suspendu.

whatsapp-image-2019-10-27-at-14-34-27

Désormais, Bruno Irles et ses joueurs peuvent se remettre la tête au National après ce double intermède Coupe de France, pour travailler sereinement afin d’accueillir Créteil ce vendredi à 18h au Nouveau Stade.

Allez le Pau FC !