National

[Championnat – 34ème journée] Maintenus !

Finir le travail, grappiller ce dernier point synonyme de maintien, c’était l’objectif de palois bien décidés à maintenir le club en National, après une saison où les résultats n’ont pas toujours été en adéquation avec la qualité de jeu proposée.

Mais il fallait pour David Vignes composer avec de nombreux absents, notamment offensivement : Boupendza, Gbaklé, Ciss ou Bansais manquaient à l’appel, tout comme le gardien et habituel capitaine Ibrahim Koné, ce qui propulsait Kévin Malaga dans ce rôle.

En face, c’était le champion du National, le Red Star : si les joueurs audoniens ne venaient pas en vacances sous le soleil béarnais, on espérait tout de même un léger relâchement qui pourrait profiter aux locaux, qui jouaient leur avenir dans ce championnat.

Un début de rencontre palois

Sûrement plus décidés que leurs adversaires à faire la rencontre qu’il fallait le jour J, les pyrénéens attaquaient tambour battant cette rencontre, et donnaient très vite aux nombreux supporters présents de premiers frissons : Bury, replacé latéral droit, centrait parfaitement au second poteau sur la tête d’un Guilavogui lancé comme un bus vers le but de Sauvage, mais sa tête filait malheureusement au-dessus (1ère) !

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-25

Les vagues offensives se succédaient côté béarnais, et Sanchez, qui allait être le grand bonhomme de ce match, commençait son récital et à donner mal à la tête à son vis-à-vis sur le côté droit.

Les joueurs verts du Red Star répliquaient cependant à la suite d’un coup franc concédé par Martin sur la gauche de la surface de Lesec, titulaire vendredi soir : la combinaison était quasi-parfaite, avec un petit ballon mis en retrait vers Sylvestre, qui mettait le portier palois à contribution, en boxant le cuir en corner (5ème).

Démarrait alors une véritable bagarre au milieu du terrain, chaque équipe ne se décidant pas à lâcher un seul pouce de terrain.

Un nouveau centre de Sanchez, qui finissait sur la tête d’un joueur francilien, et la première partie de ce match intense se terminait (8ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-10

Le Red Star reprend les rênes du jeu

Les visiteurs, bougés dès le début de la rencontre, voulaient faire respecter leur rang, et mettaient le pied sur le ballon, offrant des contres intéressants à jouer pour les béarnais : sur l’un d’eux, Martin était décalé sur la gauche, et obtenait un corner.

Alors que Sauvage, le portier audonien, tentait de dégager des deux poings, le cuir rebondissait sur l’un de ses partenaires, et restait dans une zone très dangereuse, mais malheureusement aucun des palois ne pouvait pousser le cuir au fond du filet (11ème).

Rivas, toujours en mode combattant, se mettait en évidence sur un ballon qui semblait au départ anodin : tentant – et réussissant – une aile de pigeon, il finissait par prendre le dessus sur son vis-à-vis en vitesse et en puissance, et se présentait devant le gardien adverse.
Mais celui-ci, bien sorti, mettait fin à cette belle action de l’attaquant béarnais (12ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-66

Si les verts avaient le contrôle du jeu, ils ne se montraient cependant pas dangereux : un corner, concédé par Toussaint, était facilement récupéré par Maisonneuve.
Celui-ci jouait de toute sa technique et de son flair pour trouver idéalement Rivas au milieu du terrain, dans un contre très intéressant : l’attaquant, très à son aise dans un jeu de remise, talonnait le cuir vers Kraichi, qui remettait quasi-instantanément le ballon à Maisonneuve, qui avait suivi, et qui frappait en première intention, mais le tir filait au-dessus (13ème).

Les palois très en forme… mais cueillis à froid

Lesec, sûrement inspiré par Koné, effectuait lui aussi une sortie loin de son but à la manière d’un libéro (14ème), pendant que Guilavogui arrivait à déborder et à centrer en retrait vers Rivas, mais le ballon finissait dans les gants de Sauvage, malgré le pressing de l’attaquant palois (15ème).

C’était encore le numéro 11 jaune qui était lancé en profondeur par une superbe passe de Sanchez : trouvé en position excentrée côté droit, l’avant-centre butait sur le gardien audonien, qui concédait le corner (16ème), et où Malaga plaçait le haut de sa tête, malheureusement hors-cadre (17ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-19

Plus en jambes, les locaux continuaient leur travail de l’ombre, et Sanchez grattait encore un ballon, qu’il transmettait rapidement à Guilavogui : le centre de ce dernier arrivait sur la poitrine de Rivas, qui ne se posait pas de questions et tentait la bicyclette, au-dessus de la barre de Sauvage (18ème).

Sur un nouveau corner obtenu par Sanchez, le contre éclair du Red Star passait par la gauche et Lapoussin, très véloce, résistait au retour de Bury, et, en voulant centrer, finissait par lober Lesec venu à sa rencontre (0-1, 20ème).

La réaction immédiate des béarnais

Bien que cueillis à froid, les palois faisaient preuve, comme durant toute cette saison, d’un cœur et d’une hargne à toute épreuve : Guilavogui, tout d’abord par un centre (21ème), puis par une reprise sur un centre de Sanchez (22ème), manquait de peu d’égaliser rapidement dans cette partie !

Un coup franc de Martin, dévié par Malaga, sonnait la fin – provisoire – de la révolte paloise (24ème).

C’était au tour de Zukanovic côté Red Star de mettre la défense à contribution, tout d’abord par une frappe contrée (25ème), puis par une position de hors-jeu (27ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-45

Les premiers ballons longs côté palois survenaient, mais étaient trop peu précis pour être efficaces.

Guilavogui continuait son travail de sape sur la défense audonienne, et se procurait une double occasion : grattant un ballon dans les pieds verts, il frappait en force sur le portier adverse, qui relâchait le cuir.
Ne se laissant pas abattre par cette parade, l’attaquant palois se jetait sur la sphère, mais ne cadrait malheureusement pas (32ème).

Le Red Star reprend confiance

Après cette nouvelle occasion, les visiteurs repartaient vers l’avant par des attaques placées : Lesec réussissait une nouvelle parade sur une frappe verte (33ème), puis Lapoussin faisait parler sa vitesse pour jouer un face-à-face face au portier palois, mais croisait heureusement un peu trop son ballon piqué, qui finissait à quelques centimètres du montant des jaunes (35ème).

Un peu moins bien physiquement, les palois essayaient de répliquer par des combinaisons de petites passes, leur point fort, mais les centres qui suivaient n’étaient pas assez précis.

Le premier carton jaune était à mettre au crédit de Daubin, coupable d’une faute sur Lapoussin, intenable vendredi soir (40ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-40

La fin de mi-temps voyait de nombreuses petites fautes couper le rythme, empêchant chacun de poser son jeu : Malaga coupait intelligemment une tentative de contre, et Sanchez était pris au piège du hors-jeu.

La dernière occasion de cette mi-temps était pour Rivas, qui ne faisait qu’effleurer un centre de Martin (44ème).

Mr l’arbitre sifflait ainsi la fin des débats pour cette première période, avec un score un peu contre le cours du jeu il faut dire.

Retour des vestiaires gagnant pour les palois

Revenant en avance des vestiaires pour leur dernière au stade du Hameau, les palois repartaient comme en première mi-temps, à fond !

Rivas arrivait à récupérer un ballon dans le camp audonien, et essayait de crocheter le dernier défenseur pour trouver la position idéale de frappe : s’il n’arrivait pas à conclure ce projet, les béarnais obtenaient malgré tout un bon coup franc, que Malaga n’arrivait pas à cadrer de la tête (46ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-46

La maîtrise tactique de cette rencontre était importante, car les équipes commençaient à laisser des espaces, et avec les éléments vifs de chaque côté, le danger était permanent, mais heureusement, rien de bien dangereux pour des palois bien en place.

La récompense de ce bon retour des vestiaires arrivait après moins de 10 minutes du retour au jeu : Anthony Sanchez était récompensé de sa belle partie, grâce à son compère Guilavogui, très en forme également.
Ce dernier récupérait un long ballon, et réussissait à transmettre à son coéquipier : la frappe, contrée par un défenseur vert, prenait à contre-pied Sauvage et délivrait le Hameau, heureux sur ce coup-là (1-1, 54ème) !

Le Red Star se réveille

Pas forcément sonnés par cette égalisation, les visiteurs remettaient de l’intensité dans les duels, un peu trop selon mr l’arbitre, qui donnait à Zukanovic un carton jaune après une faute sur Maisonneuve (57ème).

Rivas profitait cependant d’un ballon pour tenter une demi-volée après un bon contrôle sur un ballon de Lesec : le ballon finissait de peu au-dessus de la cage de Sauvage, mais l’intention était belle (60ème) !

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-22

Daubin et Maisonneuve présents au milieu du terrain, Kraichi et Martin combinaient bien côté droit, et ce dernier centrait vers le but du portier audonien, manquant presque de le surprendre (61ème).

Petrili côté Red Star prenait lui aussi sa biscotte, après un contact viril sur Martin (62ème), et Lesec faisait parler sa vision du jeu, en sortant au-devant de l’attaque francilienne, taclant le ballon et coupant ainsi une réelle occasion de but (63ème).

La partie de nouveau très rythmée voyait Sanchez, diabolique, donner le tournis à la défense audonienne : il était trouvé dans la surface, tentait un crochet et semblait balancé par son vis-à-vis, mais ce n’était pas de l’avis de mr l’arbitre, qui laissait le jeu se poursuivre, malgré les protestations du public (64ème).

Une deuxième mi-temps intense et agréable

Le premier changement était à mettre à l’actif de David Vignes, qui faisait rentrer Ayoub Ourch à la place d’Abdelkader Kraichi, très bon vendredi (67ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-30

C’était le premier cité qui se mettait directement en évidence, obtenant un coup franc grâce à sa vivacité : sur celui-ci, Maisonneuve trouvait la tête de Malaga au second poteau, et remettait pour Rivas, qui enchaînait de volée, mais la main ferme de Sauvage l’empêchait de doubler la mise pour son équipe (70ème) !

De nouveau présents, les palois engrangeaient un nouveau coup franc : le cuir passait devant les cages du Red Star, mais aucun béarnais ne venait couper (71ème), puis c’était au tour d’Ourch de tenter sa chance, prenant le jeu à son compte avec une frappe qui finissait dans les gants du portier adverse (72ème).

La valse des changements démarrait alors à l’orée de ce dernier quart d’heure, des deux côtés : Petrilli et Zukanovic étaient remplacés respectivement par Baradji et Raheriharimanana, pendant que David Vignes offrait encore du temps de jeu à Axel Tressens, jeune issu de la formation du club, en lieu et place de Mohamed Guilavogui (73ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-26

Une fin de match tranquille

Si Malaga et Toussaint continuaient leur travail défensif, la rencontre perdait de son intensité alors que se profilaient les dernières minutes de ce championnat : le Red Star avait repris les choses en main, mais n’était plus forcément attiré vers le but de Lesec.

Ce dernier allait cependant encore se mettre en évidence, en boxant un ballon de Lapoussin dévié par Malaga, bien que pris à contre-pied : sa parade permettait de sauver ce résultat nul qui faisait les affaires du club (78ème) !

Ayant plus de mal à ressortir les ballons, les béarnais perdaient vite le bénéfice du cuir, mais la pression de leurs adversaires n’était pas dangereuse et ils ne se procuraient que peu de situations : on sentait bien que le résultat convenait aux deux équipes.

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-49

Devant côté palois, c’étaient les jeunes formés au club qui profitaient de ces minutes sur la pelouse pour montrer toutes leurs capacités : Tressens, sans se poser de questions, tentait des dribbles, et obtenait un bon coup franc à 25 mètres, légèrement à gauche des buts de Sauvage.
Malaga se faisait un petit plaisir et tentait de le frapper directement de l’intérieur du pied droit, mais le ballon, cadré, était arrêté par le portier audonien (84ème).

La réponse du Red Star était à mettre une nouvelle fois à l’actif de Lapoussin, sûrement le meilleur visiteur : il faisait parler sa vitesse, déposant la défense paloise, et frappait en force, mais le cuir finissait dans le petit filet de Lesec (86ème).

Tressens continuait son festival, combinant avec Rivas, et tentait une nouvelle fois de frapper : le ballon, contré, offrait un nouveau corner à son équipe (89ème).

Le temps du dernier changement pour David Vignes, avec la sortie sous les acclamations du public du Hameau d’Anthony Sanchez, le buteur palois, et la rentrée de Junior Assoumou (89ème), et le corner arrivait sur la tête du plus jeune de l’équipe, Tressens, mais ce n’était pas cadré (90ème).

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-12

Les trois dernières minutes de ce championnat étaient annoncées par les arbitres, mais rien de bien intéressant à se mettre sous la dent, les deux équipes se contentant de se faire des passes pour faire défiler le temps, et le coup de sifflet final était donné par l’homme en noir, délivrant des palois qui avaient fait le job et qui avaient assuré leur maintien dans ce championnat incroyablement serré !

Les portes étaient alors ouvertes pour que le public vienne rejoindre les joueurs directement sur la pelouse, afin de les féliciter de ce résultat et de cette saison au final très intense, et une haie d’honneur méritée était mise en place pour applaudir le Red Star, champion du National !

Au classement, les hommes de David Vignes finissent donc à la 10ème place, et peuvent encore nourrir quelques regrets de ne pas avoir pu jouer une place plus haute, au vu du niveau de jeu affiché durant cette saison.

11-05-2018-pau-fc-vs-red-star-6

C’est ainsi la fin de cet exercice 2017/2018, qui a donc vu les palois valider leur place pour la saison 2018/2019 dans cette compétition : merci à toutes et tous d’avoir suivi et encouragé les béarnais, et merci aux joueurs de s’être donnés sans retenue et de nous avoir donné autant d’émotions !

Merci également à toutes les personnes qui ont œuvré toute la saison, les salariés, bénévoles, supporters et passionnés qui ont tout fait pour que les joueurs se retrouvent dans les meilleures conditions possibles.

Et rendez-vous en août 2018 pour de nouvelles aventures : d’ici là, allez le Pau FC !

Leave a Reply