National

[CHAMPIONNAT – 2ème journée] Un point durement gagné !

Dans ce début de saison au calendrier démentiel, les Palois affrontaient vendredi soir Lyon-Duchère, l’un des ambitieux de ce championnat, au gros recrutement et qui avait affiché ses ambitions, à savoir jouer la montée dans les 2 ans.

Mais le club rhodanien voulait également se rassurer après la gifle reçue face à Dunkerque pour la 1ère journée.

Côté Jaune et Bleu, on voulait essayer de faire fructifier ce match nul face au SO Cholet le vendredi précédent, et continuer à bien rester en place pour demeurer solide.

Sous une forte chaleur et des nuages menaçants, les deux équipes entraient sur la pelouse, prêtes à en découdre.

Et contrairement à la semaine d’avant, où le rythme était très élevé dès le départ, les deux formations restaient sur leurs gardes pour ne pas donner d’opportunités d’ouvrir le score rapidement.

Le premier corner était à mettre à l’actif des Palois, qui n’était cependant pas dangereux.

Les débats étaient plutôt à l’avantage des Lyonnais, qui perdaient après 11 minutes Espinosa : celui-ci cédait sa place à Ayari.

Ce qui ne changeait pas la physionomie de la rencontre, avec des Béarnais qui acceptaient de subir, et qui tentaient de placer quelques contres en utilisant la vitesse de Gueye ou Sabaly sur les côtés.

Les Rhodaniens avaient la possession mais ne se montraient pas dangereux, il est vrai sous une chaleur de plus en plus lourde.

La première alerte pour les locaux était à mettre au crédit de Rivas : sur un contre lancé par les Lyonnais, l’ancien Palois est trouvé dans la surface.

Se retournant très rapidement, il envoie un missile qui passe à quelques centimètres de buts de Guendouz (23ème) !

Cette occasion donnait évidemment un surplus de motivation aux Jaunes et Bleus, qui pressaient un peu plus fort encore : Nkololo faisait une grosse faute sur Bury avec une semelle sur le latéral palois (27ème).

A la demi-heure de jeu, toujours peu d’occasions à se mettre sous la dent d’un côté comme de l’autre : on s’en remet alors aux coups de pieds arrêtés.

C’est Lamine Gueye qui prenait le coup franc à 30m, et frappait directement : Hautbois faisait un arrêt certes peu académique, mais efficace en sortant le ballon du pied (31ème) !

Un peu mieux en fin de période, les Palois évoluent plus haut, et Bayard faisait parler sa pugnacité à l’abord de la surface lyonnaise en se battant comme un beau diable pour récupérer un corner : Diaby était d’ailleurs trouvé par ce même Bayard, mais le défenseur central n’arrivait pas à cadrer son bon coup de tête (36ème) !

Gueye continuait à faire planer le danger sur les buts de Hautbois en tentant sa chance deux minutes plus tard, mais c’était pour les gants de Hautbois (38ème).

Dans la continuité, c’est Ayari côté lyonnais qui tentait sa chance à 25m, mais sans inquiéter Guendouz (39ème).

Sabaly avait l’occasion de faire passer un frisson dans l’arrière-garde lyonnaise, mais il était un poil court au moment de récupérer le ballon dans la surface rhodanienne (43ème).

Les derniers instants de la 1ère mi-temps donnaient lieu à 3 corners consécutifs pour les Lyonnais : la défense paloise, bien aidée par un Guendouz vigilant, faisait le travail pour garder la cage inviolée.

Et juste avant que mr l’arbitre siffle les 3 coups pour ordonner la mi-temps, Daubin avait une très bonne opportunité, profitant d’un travail intéressant de Sabaly sur la gauche : il pouvait frapper à 20m, mais son tir passait au-dessus des cages adverses (45ème) !

Le mieux entrevu en fin de première période laissait augurer de bonnes choses pour la suite du match, d’autant plus que les Palois semblaient plus frais physiquement.

La première occasion au retour des vestiaires était à mettre au crédit de Lamine Gueye, qui, parti à droite, frappait à ras de terre au premier poteau : Hautbois faisait à nouveau un arrêt du pied, concédant un corner (49ème) !

Les Palois continuaient à avoir la possession, et Bayard avait une superbe occasion : Sabaly puis Daubin arrivaient à s’approcher de la surface lyonnaise, puis une passe lumineuse du milieu de terrain béarnais mettait le n°10 dans une superbe position pour frapper.

Ce dernier tentait sa chance du gauche après un petit dribble, mais trouvait encore une fois le portier rhodanien sur sa route (56ème) !

Sentant le vent tourner, Bruno Irles faisait son premier changement en lançant Paul Maisonneuve dans la partie, en lieu et place de Cheick Sabaly (59ème).

Les Duchérois revenaient cependant dans la partie, et relançaient un pressing qui faisait mouche : Batisse, à la lutte avec Rivas, commettait une faute à 25m plein axe, et prenait même un carton jaune (62ème).

Dans la foulée, le coach béarnais faisait sortir Yankuba Jarju, peu en vue mais toujours très combattif, pour laisser entrer Idrissa Ba (63ème).

Concernant le coup franc, celui-ci était frappé dans le mur par Ezikian, puis dégagé par la défense paloise (64ème).

C’est alors que la nervosité atteignait son paroxysme : suite à un contact entre deux joueurs de chaque équipe, une échauffourée éclatait entre les équipes, et il fallait plusieurs minutes à mr l’arbitre pour calmer tout le monde.

Au final, Rivas et Diaby prenaient un carton jaune tous les deux (66ème).

Et comme si cela ne suffisait pas, dix minutes plus tard, les 25 acteurs étaient obligés de rentrer aux vestiaires, car un énorme orage s’abattait sur le stade Balmont !

Après cette pause forcée, les Palois revenaient gonflés à bloc, et obtenaient un bon coup franc à 30m un peu sur la gauche : Lamine Gueye tentait encore sa chance, et faisait rebondir son tir juste devant Hautbois, qui relâchait le cuir pendant quelques secondes !
Mais Batisse, venu presser, était un peu court pour réussir à pousser le ballon au fond des filets (78ème) !

Les Lyonnais, un peu moins bien et toujours nerveux, commettaient quelques fautes, dont une donnait lieu à un carton jaune de Fadhloun après une semelle sur Ba : une scène cocasse arrivait alors, car mr l’arbitre pensait avoir déjà averti le joueur rhodanien, et sortait le carton rouge !
Bien évidemment annulé quelques instants plus tard (84ème).

Gueye faisait encore un festival sur son côté, avant de frapper : encore une fois, c’était au-dessus (88ème) !

Le coach lyonnais faisait un changement, Nkololo pour Nadifi (88ème).

Bruno Irles faisait un dernier remplacement, en envoyant Mor Talla Nguer sur le terrain à la place d’un très bon Lamine Gueye (90ème).

Dans les 5 minutes de temps additionnel, une seule occasion était à mettre à l’avantage des Lyonnais, avec un coup franc à 30m frappé en force par le géant Sall : Guendouz faisait son arrêt pour clôturer cette rencontre à la physionomie assez particulière !

Un bon point donc pris en terre lyonnaise, qui sera une équipe difficile à jouer tout au long de la saison.

Il faudra donc aux Béarnais essayer de remporter un premier succès à domicile face à une autre grosse formation, Quevilly-Rouen Métropole : ce sera vendredi soir 16 août à 20h au Nouveau Stade !

Allez le Pau FC !