National

[CHAMPIONNAT – 20ème journée] Un scénario hitchcockien qui finit bien !

En déplacement ce vendredi soir dans le Nord du côté de Dunkerque, les Béarnais avaient eu tout le temps de réfléchir à cette rencontre avec de grosses péripéties lors du voyage en train : partis jeudi après-midi, les Palois sont finalement arrivés à l’hôtel vendredi matin à 7H00 !

Les Dunkerquois, avant-derniers au classement, pouvaient donc compter sur la fatigue paloise pour cette rencontre.

Ce ne fut pas le cas : une victoire deux buts à un pour les Jaunes et Bleus, arrachée avec les tripes !

Le coup d’envoi de cette rencontre est donné par les Nordistes qui jouent très long d’entrée de jeu en envoyant le cuir dans le camp béarnais. A l’attaque en ce début de match, Guendouz sort de ses cages pour capter la balle suite à un centre.

Le premier corner obtenu par les joueurs de Bruno Irles est à la 4ème minute, où Thill transmet d’un bon coup de patte le cuir à Gueye, mais ce dernier, surpris, n’arrive pas à cadrer.

Après plusieurs minutes dans lesquelles les 22 acteurs se sont observés, Jarju se crée la première occasion (10′). Lancé en profondeur comme habituellement par Thill, il se joue du gardien de Dunkerque et l’élimine, mais après avoir poussé un peu trop le ballon, sa frappe est finalement repoussée par un défenseur juste devant la ligne de but.

Après cette belle opportunité paloise, c’est au tour de Dunkerque de faire parler de son jeu. Suite à de bonnes passes et un une-deux avec l’un de ses coéquipiers, Kévin N’zuzi Mata entre dans la surface de réparation et place sa frappe à côté des buts de Guendouz : c’est la première grosse alerte pour les Jaunes et Bleus.

Corner pour les Dunkerquois joué en deux temps, Chairi élimine un défenseur Palois et centre en retrait : ce sera finalement contré par Pau.

Toujours très présents dans la surface adverse, Dunkerque domine clairement ces 30 premières minutes de jeu.

Mais c’était sans compter un très bon coup franc obtenu par Vincent Thill, le Luxembourgeois se fait justice tout seul en prenant à contre-pied et avec un bon rebond le gardien de Dunkerque (0-1, 33ème).

Dunkerque montre clairement son envie de revenir au score avant la mi-temps. Très appliqué depuis plusieurs matches en défense, Damon Bansais se trouve à la lutte avec Gamboa. Le Palois est touché physiquement après avoir été victime d’une faute.

Dans la foulée, suite à un corner de Gamboa, les locaux ne sont pas loin d’obtenir une égalisation. En face à face, Guendouz arrive à dégager avant même que son vis-à-vis n’arrive de frapper (35′).

La pause est sifflée au stade Tribut et le Pau FC se trouve devant au score après une première mi-temps assez difficile tout de même.

Au retour des vestiaires, N’zuzi Mata tente sa chance de loin, mais son tir terminera sa lancée au-dessus du but d’Alexis Guendouz (47ème).

Deux minutes plus tard, Moustapha Name, buteur la semaine passée face à Lyon, se présente seul face à Maraval. Maheureusement, suite à un cafouillage il n’inquiétera pas ce dernier. Mais après avoir récupéré quelques secondes après le ballon suite à une mauvaise passe en retrait d’un Dunkerquois, il se présente de nouveau en face-à-face et trompe cette fois le portier nordiste (0-2, 49ème) !

Les Béarnais mènent désormais deux buts à zéro, mais juste après l’engagement des Dunkerquois, ces derniers réduisent la marque avec une réalisation de Chairi après un centre de la gauche vers la droite, où le joueur de Dunkerque n’a quasiment plus qu’à pousser le ballon dans le but (51ème).

Dunkerque revient donc dans ce match et les Palois ne sont certainement pas à l’abri de voir l’USLD égaliser.

Notamment après un centre venant cette fois ci de la droite vers la gauche : seul au point de penalty, Boudaud rate la balle d’égalisation, la faute à une très belle parade du portier Palois (68ème).

Juste avant la 80ème minute de ce match, Boudaud, en l’air, tente de reprendre le cuir de la tête à quelques centimètres du but de Guendouz, mais il est poussé : la décision est claire, le point de penalty est indiqué du bout du doigt par l’arbitre.
C’est N’zuzi Mata qui se présente face à Guendouz : frappé à droite, le portier prêté par Saint-Etienne se détend parfaitement et sort une magnifique parade, et Dunkerque loupe une nouvelle fois l’égalisation (78ème).

Cette fois-ci, dans le temps additionnel, Boudaud centre à ras de terre pour Huysman. Fauché par derrière, un nouveau penalty est sifflé pour Dunkerque (90ème) !

Après avoir stoppé la tentative dunkerquoise quelques minutes auparavant, Guendouz ne peut que se sentir confiant. Changement de tireur à Dunkerque, Boudaud a le point du match nul au bout du pied : sa frappe s’écrase sur la barre transversale !

Dunkerque pourra avoir beaucoup de regrets après avoir raté deux penalties en cette fin de match.

Les trois coups de sifflet sont donnés, et les Palois ramènent trois points de ce déplacement à Dunkerque, dans la douleur, la fatigue et le froid, mais l’essentiel est là !

Rendez-vous vendredi soir prochain avec la réception du Mans, leader du Championnat.

Félicitations aux Jaunes et Bleus pour cette très belle performance.

Allez le Pau FC !

Mickael Nassieu.