National

[Championnat – 14ème journée] Retour sur le gros coup des Palois à Laval !

A quelques semaine de la trêve hivernale, le Pau FC se déplaçait ce vendredi soir du côté de la Mayenne chez le leader du championnat, Laval.

Avec une défense béarnaise sans Damon Bansais (suspendu) et la présence du jeune Arbaoui dans le groupe, les Palois se montrent puissants et solides sur la base arrière comme à leur habitude.

D’entrée de jeu, ce sont les jaunes et bleus qui mettent le pied sur le ballon et vont même se créer une première situation de but avec la frappe de Mohamed Guilavogui qui se présente seul face à Bouet, le gardien Lavallois, mais ce dernier capte la frappe.

Avec de bons ballons projetés vers l’avant, les Palois continuent de faire le jeu et se mettent de nouveau à inquiéter la défense locale à l’image de Vincent Thill entré en début de match suite à la blessure de Daubin.

L’international Luxembourgeois au jeu malin se charge de frapper le coup franc qu’il vient d’obtenir mais Bouet boxe la balle en corner.

Les Béarnais dominent clairement ce début de match mais le score est toujours nul (0-0, 30′).

Les joueurs de Novelli continuent leur pressing sur la défense des Tangos, les tentatives de frappe se succèdent mais les jaunes et bleus n’arrivent toujours pas à débloquer le compteur du panneau d’affichage.

Juste avant la mi-temps, Thill, d’une frappe très sèche juste derrière la ligne de la surface de réparation envoie malicieusement le cuir dans la lucarne de Bouet : le Pau FC ouvre donc le compteur grâce à son serial buteur (0-1, 45′) !

Dans le temps additionnel de cette première période, Laval tient une occasion d’égaliser suite à un centre de Verdier mais ce sera finalement dégagé par Batisse.

L’arbitre de ce match, M. Lionnet, met un terme à la première mi-temps. Les Palois mènent un but à zéro suite à une belle réalisation de Vincent Thill.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Novelli reviennent avec la même envie et veulent marquer ce second but qui permettrait de prendre encore plus d’avance dans ce match. Les supporters de la S.T.U.P., venus en nombre à Laval, continuent de leur côté d’encourager les jaunes et bleus.

Alexis Guendouz s’interpose à plusieurs reprises sans trop de difficulté en ce début de seconde période face aux tentatives des Tangos.

Avec encore beaucoup de pressing et beaucoup d’envie, les joueurs du Pau FC vont chercher ce second but suite à une belle action collective : Guilavogui pour Maisonneuve qui transmet le cuir à Thill, puis une fois récupéré par Mohamed Guilavogui, le ballon finit sa lancée dans les pieds de Lamine Gueye, qui, d’une lourde frappe double la marque (0-2, 56′). Deux buts à zéro en faveur des jaunes et bleus !

Laval essaye de revenir dans le dernier tiers de ce match mais n’y arrive toujours pas. L’un des attaquants des Tangos se présente seul face à Guendouz, mais sa frappe se termine nettement au-dessus des buts.

Dans les derniers instants de ce match avec l’entrée d’Alain Reppert et de Yankuba Jarju, Pau n’est pas loin de marquer une nouvelle fois. Reppert lobe Bouet mais ce sera finalement dégagé par une tête Lavalloise en corner sur la ligne de but.

Les Palois ramènent au final une très belle victoire dans les Pyrénées, de quoi régaler les supporters béarnais.

Rendez-vous vendredi prochain face à Lyon-Duchère, cinquième au classement.

Mickael Nassieu